La rue vue par la rue


Quand des SDF twittent leur quotidien

mercredi 16 octobre 2013

Patrick @kanter57640



"Moi j’aimerai juste que mes gosses aient la santé et trouvent leur bonheur."

«Bonjour,

Je suis un ancien camionneur. J’ai fait 22 ou 24 ans de route, pour moi c’était ma vie. France, Belgique, Hollande, Luxembourg, Allemagne, Espagne, Scandinavie je faisais en moyenne 3 700 km par semaine et bien 90 heures de boulot. Pour moi les 35 heures c’étaient la nuit pour dormir.

J’ai une fille de 19 ans à l’université et un fils de 16 ans qui est actuellement le problème de mes pensées. Comment je me suis retrouvé à la rue ? C’est tout un engrenage. Retrait de permis, chômage, perte de logement, la famille et les « potes » qui vous tournent peu à peu le dos, ne plus savoir s’il vous faut vivre ou survivre.

Bientôt 3 ans que je suis SDF, je reste quelqu’un de solitaire et de méfiant. La méfiance est devenue mon arme. En règle générale je ne fais confiance à personne. C’est con parce qu’il y en a certaines qui le mériteraient. Mais bon je n’ai déjà même pas confiance en moi…

En ce qui me concerne je n’ai plus aucun rêve pour moi. J’aimerai juste que mes gosses aient la santé et trouvent leur bonheur. Qu’ils ne se retrouvent pas dans la même galère que moi. Les ponts ont été coupés avec ma fille et j’aimerai essayer de rattraper le temps perdu.

Aujourd’hui je me retrouve entre deux feux : l’appartement et le travail. Mais pour moi le plus important c’est le travail. Sans boulot tu ne vis pas, tu n’existes pas. Moi, même si je dois prendre le balai je le ferais. »

Patrick

1 commentaires:

mes photos mauricette a dit…

Bonjour Patrick, nous sommes de Gérard mer,nous aimerions pouvoir t'aider dit nous comment faire
bonne journée et bon courage
Nicole et Michel Guerard

Publier un commentaire